Terrorisme, même pas peur ! #JCC

Terrorisme, même pas peur ! #JCC

Par -

jcc5 Ils étaient nombreux hier au centre-ville pour regarder des films.

« Ils veulent qu’on change notre manière de vivre et ils n’auront pas gain de cause »

disait l’actrice Najoua Zouhair.
Le couvre feu a été respecté dans la nuit du mardi soir, les artistes tunisiens qui étaient sur place se sont rassemblés à la réception de l’hôtel jusqu’à 5 heures du matin, heure a laquelle ils sont rentrés pour se changer et revenir sur place.

jcc3Les cinéphiles n’ont eux non plus rien changé à leurs plans et ils étaient très nombreux a faire la queue pour s’acheter un billet et voir un film.

Question sécurité, rien n’a particulièrement changé puisque des mesures sécuritaires importantes avaient déjà été prises et appliquées depuis le début du festival.

Les seuls changements observés jusqu’à là sont les changements dans la programmation. Les horaires de projection de films ont été avancés.

jccEt puis, il y a ce petit truc qui donne un air d’après le 14 janvier : les Tunisiens, depuis mercredi, refont la queue de manière très civilisée, dans le calme et dans le respect.

Les artistes présents dans les cinémas pour présenter leurs films, à l’instar de l’équipe du film « les frontières du ciel » de Fares Naanaa n’ont pas manqué de saluer les présents.

« C’est un message au monde pour voir que la Tunisie a la culture de la vie. Celui qui a peur meurt tous les jours. Celui qui n’a pas peur ne meurt qu’une fois »

a expliqué Lotfi Abdelli.

Rappelons que la cérémonie de clôture aura lieu le samedi 28 au théâtre municipal en présence du chef  du gouvernement Habib Essid. Cette cérémonie sera présentée par le célèbre animateur égyptien Bassem Youssef.

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo