Slim Riahi porte plainte contre Nabil et Ghazi Karoui, Chafik Jarraya et...

Slim Riahi porte plainte contre Nabil et Ghazi Karoui, Chafik Jarraya et Borhane Besaies

Par -

Slim Riahi - Nabil Karoui

Une enquête a été ouverte hier jeudi 16 octobre sur les menaces qu’auraient reçues la chaîne Nessma TV et son propriétaire Nabil Karoui, selon Sofiene Selliti, porte-parole du ministère public auprès du tribunal de première instance de Tunis. Or, Slim Riahi a décidé, de son côté, de porter plainte pour chantage.

Slim Riahi a décidé de porter plainte contre Nabil et Ghazi Karoui, ainsi que Chafik Jarraya et Borhane Besaies qu’il accuse de chantage, nous a déclaré Yosra Mili, attachée de presse de Slim Riahi.

« Ils ont discuté avec moi pour me demander une rançon de 4 million de dinars, et en contrepartie un reportage télévisée sur Nessma TV, qui ternirait mon image sera déprogrammé. Je ne pouvais pas croire ce que j’ai entendu ce jour-là », indiquait un communiqué de Slim Riahi, dénonçant un chantage dont il a été victime par ceux qu’il a nommés la « Famille Nessma TV », et pointant du doigt Nabil Karoui, Chafik Jarraya et Borhane Besaies.

Dans une intervention sur Jawhara FM, le jeudi 16 octobre, Sofiene Selliti a annoncé l’ouverture d’une enquête en rapport avec cette affaire, et ce suite à la diffusion, ce mardi 14 octobre d’une émission « Investigation » sur Nessma TV.

La chaîne de télévision Nessma TV avait publié dans la soirée de ce mardi 14 octobre, un communiqué dans lequel elle affirmait que « des inconnus, s’exprimant au nom de Slim Riahi, ont proféré de sérieuses menaces physiques ciblant Nabil Karoui, ainsi que les membres de l’équipe est en relation directe avec l’émission « Investigation » ».

Pourtant, un communiqué de la Haica, rendu public lundi 13 octobre, a invité la chaîne à retirer l’émission de sa grille. Mais le documentaire a été tout de même diffusé.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo