Pour le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, la « torture systématique » ne...

Pour le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, la « torture systématique » ne pourrait « plus jamais se produire après la révolution »

Par -
Lotfi Ben Jeddou
Lotfi Ben Jeddou, ministre de l’Intérieur

« Il y a des abus dans l’institution pénitentiaire, comme les mauvais traitements, mais sans aller jusqu’à la torture systématique« , a déclaré ce jeudi 9 octobre le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, rapporte l’agence TAP.

Le ministre de l’Intérieur s’exprimait dans une déclaration à la presse en marge d’une cérémonie de livraison de gilets parre-balles, don de l’Allemagne à la Tunisie.

Cette déclaration intervient alors que l’affaire de la mort récente de deux détenus, avec de fortes présomptions de torture, prend de plus en plus d’ampleur.

Ben Jeddou demande aux ONG d’être « mesurées dans leurs déclarations »

Le ministre a également ajouté que la torture systématique, qui selon lui nécessite « une volonté politique, des lieux de détention secrets et des médecins pour la couvrir« , était quelque chose qui ne pourrait « plus jamais se produire après la révolution« .

Lotfi Ben Jeddou a enfin demandé aux organisations de défense des droits de l’Homme d’être « plus mesurées dans leurs déclarations« , qualifiant l’institution sécuritaire d’ « organe en cours de convalescence ».

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo