Abderrahim Zouari : « Les RCDistes sont des patriotes ! »

Abderrahim Zouari : « Les RCDistes sont des patriotes ! »

Par -

 

Abderrahim Zouari Credit photo Mosaique FM
Abderrahim Zouari Credit photo Mosaique FM

Abderrahim Zouari, ex SG de l’RCD et plusieurs fois ministre avant 2011, a été l’invité de Midi show de ce jeudi 24 juillet. Lors de l’entretien, il a présenté les RCDistes et les destouriens comme les sauveurs d’une Tunisie menacée par l’amateurisme de ses dirigeants :

« Les RCDistes sont des patriotes. Pour eux l’Etat est plus important que les partis. Ce qui manque aux dirigeants actuels, c’est l’expérience » affirme-t-il en omettant de mentionner que l’état actuel de la Tunisie est la résultante des décennies de corruption et d’hégémonie de la dictature du Pari unique RCD.

Dans sa première apparition médiatique depuis la révolution, à environ trois mois des prochaines élections, Zouari a été assez conciliant et s’est montré favorable au consensus national, faisant référence à Bourguiba et à De Gaulle.

Pour justifier son apparition médiatique, il a évoqué la situation du pays  qu’il estime critique :

« Je dois être volontairement présent et aider à sortir le pays de la crise. »

Après le 14 janvier, il dit avoir opté pour le silence positif et avoir souhaité le succès de la Révolution.

Martelant ses intentions consensuelles, par la répétition de termes comme « aide » et  « soutien » et affirmant son patriotisme désintéressé  en précisant  qu’il n’attend ni remerciements ni  récompenses en retour. 

S’enorgueillissant de ses « réalisations », il a évoqué sa fonction de ministre des sports en affirmant :

«Pendant la période où j’étais ministre de la jeunesse, nous avons été présents à la coupe du monde 3 fois. »

Face aux questions du journaliste sur une éventuelle affaire conclue avec Ennahdha pour sa libération, il a nié en affirmant :

« Aucune affaire n’a été conclue avec Ennahdha pour ma libération car la décision de la justice s’est faite avant le 23 octobre 2011. Dès que Ennahdha a été élue,  mon séjour en prison a été prolongé» laissant entendre l’implication du parti islamiste dans sa garde à vue jusu’au mois de novembre 2012.

Concernant sa candidature pour la présidence dans le Mouvement Destourien, Zouari, a affirmé que c’est au  Mouvement de choisir son candidat selon un vote de la base.

Abderrahim Zouari a occupé plusieurs postes clés sous le régime Ben Ali comme le secrétariat général du RCD, le ministère de la justice, des affaires étrangères, de l’éducation et le ministère du transport jusqu’à la chute de Ben Ali. 3 mois après la révolution de 2011, il a été arrêté. Et le 2 novembre 2012, il a été a libéré.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo