Azyz Amami a été agressé et nie la détention de stupéfiants, affirme...

Azyz Amami a été agressé et nie la détention de stupéfiants, affirme son avocat Me Trifi

Par -

Aziz Amami dément les accusations portées contre lui, a déclaré son avocat, Maître Bassem Trifi qui nous a fait part des premiers éléments de l’affaire.

Azyz Amami 2

Contacté par Webdo, Me Trifi a affirmé que l’affaire ne s’éclaircira que d’ici deux jours, en attendant que le procureur de la République décide des suites à donner à l’enquête des policiers, après la fin de la période de détention, fixée à trois jours mais qui peut être prolongée de trois jours supplémentaires.

Pour l’instant, les policiers continuent leurs investigations au sujet de la possession et la consommation de produits stupéfiants, dont est accusé Aziz Amami.

Ce dernier nie toutes ces accusations et affirme, ainsi, que les produits stupéfiants saisis n’étaient aucunement en sa possession, nous a déclaré Me Trifi, tout en précisant qu’Azyz n’a pas encore subi d’analyses.

S’agissant de l’agression dont aurait été victime Amami, Me Trifi nous a confirmé qu’il a été agressé durant son arrestation. «J’ai constaté des traces de violence au niveau de son œil et de son nez», nous a-t-il dit.

Rappelons qu’Azyz Amami et son ami photographe Sabri Ben Mlouka, ont été arrêtés par la police dans la nuit d’hier à la Goulette. Ils sont accusés de possession et de consommation de stupéfiants.

Commentaires: