Algérie : Des électeurs sans voix, un citoyen vole une urne

urne-funerarireL’élection présidentielle en Algérie marche comme sur des roulettes, si ce n’est des incidents entre les forces de l’ordre et certains opposants au candidat favori, et tenant du titre, Abdelaziz Bouteflika, qui met en jeu sa ceinture de président pour la troisième fois consécutive.

Souffrant déjà d’un faible taux de participation (estimé à 23,25% à 14h), l’élection présidentielle algérienne doit aussi, subir quelques dégâts collatéraux.

Ainsi, le site du quotidien algérien Al Watan rapporte que dans un bureau de vote dans la commune de Feraoune (Wilaya de Bejaïa), un citoyen a décidé de démontrer son opposition à Bouteflika en subtilisant une urne, profitant, pour ce faire, de l’inattention du personnel du bureau de vote, certainement dépassé par le «grand afflux» d’électeurs.

Le Robin des Voix prend, ensuite la poudre d’escampette. «Les forces de sécurité sont parties à ses trousses mais on ne dit pas si l’homme, chargé de «son» urne, a été rattrapé ou pas», indique Al Watan.

A coup sûr, un collectionneur invétéré des bulletins de vote… 100% Boutef ?

Commentaires: