Jomaa en Europe pour discuter du nouveau statut privilégié de la Tunisie auprès de l’UE

Mehdi JomaaLe chef du gouvernement Mehdi Jomaa doit se rendre très prochainement en Europe pour y discuter, entre autres, du nouveau statut privilégié que l’Union Européenne envisage d’accorder à la Tunisie. C’est ce qu’a annoncé dans une interview à La Presse, Nidhal Ouerfelli, ministre auprès du Premier ministre chargé de la coordination et des affaires économiques.

Les négociations autour de ce statut privilégié accordé à la Tunisie reprennent mi-avril à Luxembourg où Mehdi Jomaa aura pour mission de renforcer le positionnement de la Tunisie en termes de partenariat privilégié dans plusieurs domaines comme les secteurs agricole, l’open sky, etc. tout en protégeant les entreprises tunisiennes et en renforçant leur compétitivité, précise M. Ouerfelli.

«Eu égard à la situation économique et financière difficile dans le pays, le statut de partenaire privilégié est en soi une opportunité pour la Tunisie», ajoute le ministre. Il explique que dans notre situation, «il faut pouvoir compter sur nos partenaires et notamment l’UE», car en intégrant ce partenariat, «c’est une opportunité qui favorisera l’amélioration de notre productivité et de nos capacités en termes de production, de services et de qualité, qui facilitera, par ailleurs, l’accès aux prêts et aux lignes budgétaires mais aussi l’accès à d’autres marchés internationaux».

Mehdi Jomaa sera en Europe pour toutes ces raisons, selon le ministre, mais aussi parce que l’UE «vient d’augmenter l’enveloppe de coopération avec des lignes budgétaires et de prêts avec la Tunisie».

Commentaires: