Ansar Achariaâ revient sur le devant de la scène

La bombe artisanale qui a explosé accidentellement, dans la nuit de samedi à dimanche dans une maison louée de Aïn Charfi était destinée à être utilisée pour perpétrer des attentats contre des points stratégiques dans la ville de Sfax. Suite à cette explosion, une cellule terroriste d’Ansar Achariaâ a pu être démantelée.

Terroristes Sfax

Interdite depuis l’été dernier, Ansar Achariaâ a de nombreuses cellules dormantes et l’une d’elles a été « miraculeusement » démantelée grâce à la mauvaise manipulation d’ammonitrate et de composants servant à la fabrication de bombes artisanales.

Cet accident illustre les capacités des terroristes à se camoufler et à se procurer des matières explosives. Il illustre surtout cette organisation à vouloir poursuivre sa guerre contre l’Etat en planifiant des attentats.

Huit membres ont pu être arrêtés dont les deux étudiants qui manipulaient des matières explosives, mais combien sont-ils à se tenir prêts à agir ? Ansar Achariaâ revient incontestablement sur le devant de la scène et «se rallie» aux jihadistes de retour de Syrie dans sa guerre contre la Tunisie.

Commentaires: