Clandestins tunisiens : La France offre 12.000 dinars pour chaque retour volontaire

Clandestins-italie0211L’office français pour l’immigration et l’intégration (OFII) a approuvé, hier mardi 25 février 2014, le cofinancement de 27 projets d’immigrés clandestins tunisiens de retour, volontairement, en Tunisie.

Cet accord, qui a été approuvé dans la municipalité de Ben Guerdane (Gouvernorat de Médenine), prévoit l’octroi, par l’OFII d’une aide de 12.000 dinars pour chaque immigré clandestin tunisien, qui s’est manifesté dans un délai maximum de six mois après son retour volontaire, afin qu’il lance son propre projet dans sa région. Les clandestins expulsés ne sont pas concernés par cet accord.

Dans une déclaration accordée à l’Agence TAP, Stéphane Dermas, directeur de l’OFII, a indiqué que le gouvernorat de Médenine, avec 400 bénéficiaires, a profité de 70% de ce programme destiné à la Tunisie, soit, environ, 2,2 millions de dinars. Il a précisé, par ailleurs, que ce cofinancement vise, notamment, à ce que les émigrés clandestins aient des revenus fixes et évitent de nouvelles tentatives d’émigration clandestine.

Commentaires:

Commentez...