Naissance d’un nouveau parti : l’alliance démocratique

La famille des refuznik de la bipolarisation Ennahdha – Nidâa Tounes va s’enrichir dans les prochaines heures d’un nouveau venu : l’alliance démocratique.

Ce nouveau parti, dont le chef de file est le constituant Mohamed Hamdi, se construira autour du courant réformateur du PDP qui a fait scission suite au congrès fondateur du parti républicain. Il ralliera le parti de Mohamed Goumani, un ex du PDP de la tendance des « islamistes progressistes », des dissidents d’Ettakattol qui ont fondé la « Troisième voie », d’autres démissionnaires de ce parti ainsi que du CPR qui le rejoindront à titre individuel et des personnalités indépendantes.

D’obédience social-démocrate, l’alliance démocratique cherche à un incarner pleinement la fameuse « troisième voie » et se veut un parti puisant ses références dans les valeurs démocratiques et porteur d’un projet social résolument tourné vers les classes défavorisées et marginalisées.

Une conférence de presse aura lieu jeudi matin à Tunis pour annoncer la naissance de ce nouveau parti.

Commentaires:

Commentez...