Tunisie : Fatma Mseddi sous protection sécuritaire

S’agit-il d’une tempête dans un verre d’eau ? La justice a ouvert le dossier de l’envoi de jeunes dans les lieux de tension, sauf que, sans preuves, la majorité des personnalités convoquées et auditionnées ont été libérées dont notamment les dirigeants d’Ennahdha.

C’est dans ce contexte de confusion qu’une protection sécuritaire a été assurée à l’ancienne députée Fatma Mssedi, c’est ce qu’elle annonce sur sa page Facebook. « On m’a informée que j’ai été placée sous protection sécuritaire » a-t-elle dit.

Fatma Mssedi est la plaignante dans l’affaire de l’envoi de jeunes tunisiens dans les lieux de tension. L’ancienne députée a été acquittée en avril 2022, par le tribunal de première instance de Tunis concernant une plainte déposée contre elle par l’ancien sécuritaire Abdelkarim Labidi.

Fatma Mseddi avait été également acquittée par le tribunal de première instance de Tunis dans le cadre d’une plainte déposée contre elle par le mouvement Ennahda en rapport avec ses déclarations dans l’affaire de l’envoi de jeunes dans les zones de conflit.

Commentaires: