Quatre mandats de dépôt dans l’affaire de l’embrigadement de jeunes tunisiens

Le juge d’instruction a décidé d’émettre quatre mandats de dépôt contre Fathi Baldi, ancien chargé de mission au cabinet du ministre de l’Intérieur, Mehrez Zouari, ancien directeur général des services spéciaux au ministère de l’Intérieur et Seifeddine Raïes, ancien porte-parole du groupe «Ansar al Charia» interdit, dans l’affaire d’embrigadement et d’envoi de jeunes tunisiens dans les foyers de tension.

Un mandat de dépôt contre l’ancien chef de l’unité de protection des avions au ministère de l’Intérieur, Abdelkrim Laâbidi, a été également émis, rapporte Mosaïque FM.

Le président d’Ennahdha a été maintenu en état de liberté en marge de son audition, ce mercredi 21 septembre 2022 par le pôle judiciaire antiterroriste dans le cadre de l’affaire des réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflits.

La décision de les maintenir en état de liberté fait suite à la décision de poursuivre l’enquête et de reporter son audition au 28 novembre prochain.

Rached Ghannouchi faisait partie des personnes citées à comparaitre devant le parquet du pôle judiciaire antiterroriste, qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire.

Commentaires: