Afek Tounes appelle Kais Saied à la tenue d’une présidentielle anticipée

A l’instar de plusieurs partis politiques, Afek Tounes va boycotter les élections législatives du 17 décembre prochain. Il appelle, en outre à la tenue d’une élection présidentielle anticipée.

Le parti a annoncé, ce jeudi 22 septembre 2022, qu’il ne participera pas aux prochaines élections législatives et appelé les Tunisiens à faire front contre « la dérive autoritaire » du pouvoir politique.

Il a, par ailleurs, appelé, dans un communiqué publié en marge d’une réunion de son Conseil national, hier soir, toutes les composantes, civiles et politiques, à s’opposer au projet de construction démocratique par la base dont le socle est le décret-loi sur la nouvelle loi électorale, publié le 15 septembre.

Afek Tounes exprime ainsi son rejet de cette nouvelle loi électorale qui, selon lui, comporte plusieurs lacunes liées à la représentation des femmes et des jeunes, au découpage géographique, au financement public de la vie politique.

Afek Tounes appelle, dans son communiqué, le président Kais Saied à organiser une élection présidentielle anticipée sur la base de la nouvelle constitution.

Commentaires: