PDL : 17 septembre, journée de colère dans tout le pays

abir-moussi
abir-moussi

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a annoncé, hier samedi, à Monastir, la tenue d’une journée de colère, le 17 septembre, « en soutien au peuple tunisien dans la crise sociale, économique et financière qu’il traverse ».

Lors de cette journée de colère, les partisans du PDL manifesteront devant les institutions régaliennes dans toutes les régions afin de « faire entendre la voix du citoyen concernant la flambée des prix, la détérioration du pouvoir d’achat, le flou quant au budget de l’État et la faillite », selon Abir Moussi.

Par ailleurs, Moussi a fait savoir que le Parti destourien libre « ne reconnaitra pas les élections législatives prévues en décembre prochain », affirmant qu’il s’agit d’un « processus de recommandation pour la formation d’un conseil similaire à celui de la Choura, comme dans les pays islamistes ».

Et d’ajouter « ce processus n’est pas compatible avec les normes internationales ».

Commentaires: