Tunisie : Les jardins d’enfants appelés à revoir leurs tarifs à la baisse

La ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, Amel Moussa a appelé, ce jeudi 8 septembre 2022, les responsables des crèches et des jardins d’enfants à baisser les prix et à réduire les charges financières des fournitures scolaires qui pèsent sur les parents.

Lors d’un entretien tenu avec la présidente de la chambre nationale des crèches et des jardins d’enfants, Nabiha Kammoun, au siège du département à Tunis, Amel Moussa a souligné que l’engagement du ministère à encourager l’investissement dans le secteur des crèches et jardins d’enfants doit être accompagné par une rationalisation des prix dans les institutions privées afin de tenir compte du pouvoir d’achat des familles tunisiennes.

Dans un autre contete, la ministre a fait savoir qu’une circulaire sera publiée par le ministère pour interdire les manifestations coûteuses et présentant des signes de violence comme la fête d’Halloween.

De son côté, la présidente de la chambre nationale des crèches et des jardins d’enfants a signalé la baisse d’environ 60% du nombre d’inscriptions dans les institutions privées de la petite enfance indiquant qu’elles sont les structures les plus sinistrées par la crise du coronavirus.

Commentaires: