Tunisie : « La paix civile est menacée », estiment ces partis !

Le Courant démocrate, Al Joumhouri, Al-Kotb, Ettakatol et le parti des Travailleurs estiment que « la paix civile est menacée ». Ces cinq partis ont, en effet, mis en garde contre « une crise imminente » menaçant la Tunisie.

Cette mise en garde a été diffusée à travers une déclaration conjointe publiée, ce lundi 5 septembre 2022, dans laquelle, ils soulignent que la situation « qui ne cesse de s’aggraver » dans laquelle se trouve le pays est la conséquence directe des politiques adoptées depuis des décennies.

Selon ces formations politiques, le gouvernement choisi par Kaïs Saïed a prouvé son échec face aux défis auxquels le pays est confronté, mettant en garde contre « l’orientation vers la signature, en catimini, d’un accord secret avec le Fonds monétaire international ».

Les partis ont estimé que le président Saïed, qui s’est emparé du pouvoir, est responsable des répercussions de la situation actuelle du pays et que la souveraineté nationale est menacée.

Dans leur déclaration, les cinq partis enjoignent les forces politiques et civiles à s’unir pour sauver le pays.

Commentaires: