Bouden plaide pour l’augmentation de la part des DTS du FMI pour l’Afrique

La Tunisie place aujourd’hui l’innovation, l’entrepreneuriat et le développement des startups au cœur de son modèle de développement futur, a indiqué mardi, à Paris (France) la Cheffe du gouvernement Najla Bouden lors de sa participation à la rencontre des entrepreneurs de France  » la REF 2022 « .

La Tunisie s’atèle à instaurer un climat des affaires plus attractif en privilégiant le dialogue entre les secteurs public et privé, a-t-elle ajouté, affirmant que la Tunisie dispose d’atouts majeurs en matière de production d’énergie solaire et d’hydrogène vert, au moment ou l’Europe fait face à un défi de diversification de ces sources d’approvisionnement en énergie « .
La France est le premier partenaire économique et le premier investisseur pour la Tunisie, a rappelé la cheffe de gouvernement dont les propos sont rapportés par la présidence du gouvernement, évoquant l’ensemble des réformes structurelles engagées en Tunisie, lesquelles s’insèrent dans un cadre de processus plus large et est conforté par la vision Tunisie 2035.

Et d’ajouter que cette vision consacre un nouveau modèle de développement articulé autour de nouvelle stratégies sectorielles et des niches régionales de renforcement de partenariat public privé et de la promotion des énergies renouvelables.

A cet effet le gouvernement tunisien vient d’engager un programme d’appui à l’initiative privée qui s’articule autour de l’assouplissement de des procédures et la digitalisation du parcours de l’infrastructure industriel.

Commentaires: