Les Etats-Unis exhortent Saied à adopter une loi électorale participative

Rencontre Saied délégation US
Rencontre Saied délégation US

L’ambassade des Etats-Unis en Tunisie a indiqué que la délégation du Congrès américain qui a rencontré le président de la République, Kaïs Saïed, hier soir, a exprimé son inquiétude quant au processus démocratique en Tunisie.

L’ambassade a fait savoir, dans un communiqué publié ce lundi, que les membres de la délégation ont incité à accélérer l’adoption d’une loi électorale de manière participative, afin de garantir une large participation aux prochaines législatives.

La mise en place d’une justice indépendante et d’un Parlement efficace « permettant de restituer la confiance du peuple dans le système démocratique ».

La délégation du Congrès américain a salué, par ailleurs, le rôle vital joué par la Société civile tunisienne, active dans la construction d’un avenir politique inclusif.

Le président de la République Kais Saied a reçu, dimanche soir, au palais de Carthage, une délégation du Congrès américain. La rencontre s’est déroulée en présence de Natasha Franceschi, chargée d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Tunisie.

A cette occasion, le chef de l’Etat a souligné que « les déclarations faites récemment par certains responsables américains sont inacceptables, car la Tunisie est un pays libre, indépendant et souverain », peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République.

« La souveraineté nationale appartient au peuple qui a exprimé sa volonté lors du référendum du 25 juillet et va s’exprimer lors des prochaines élections » , a-t-il lancé. Et d’ajouter : « Celui qui regrette la dernière décennie est celui qui en a profité. Le détournement de fonds et le saccage des services public en est à cet égard, la meilleure illustration », a-t-il encore dit.

 

Commentaires: