Tunisie : « Les solutions ne peuvent pas être sectorielles », estime Kais Saied

Le président de la République Kaïs Saïed, a reçu lundi 15 août, au Palais de Carthage, la cheffe du gouvernement Najla Bouden.

Des questions relatives aux services publics ainsi que le pacte social signé par le gouvernement, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ont été au centre de la rencontre (UTICA).

Le chef de l’Etat a souligné que les solutions ne peuvent pas être sectorielles.  » Elles doivent s’inscrire dans un cadre global et national qui prend en considération les revendications légitimes des Tunisiens « , lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.

La cheffe du gouvernement Najla Bouden, le secrétaire général de l’UGTT Noureddine Tabboubi et le président de l’UTICA, Samir Majoul ont signé le 12 août courant un pacte social.

Selon la présidence du gouvernement, ce pacte représente un contrat de persévérance qui permettra de faire face aux défis sociaux, économiques et financiers exceptionnels, et de conforter la souveraineté nationale et l’indépendance de la décision nationale.

Commentaires: