Tunisie : La CTAF met en garde contre les collectes de fonds via les réseaux sociaux

Cybercriminalité

Le secrétaire général de la Commission tunisienne des analyses financières (CTAF), Lotfi Hchichi, a mis en garde, ce jeudi 11 août 2022, contre le phénomène de collecte de fonds sur les réseaux sociaux.

S’exprimant sur les ondes de Shems FM, il a expliqué que ces opérations devraient faire l’objet d’un contrôle, indiquant que leur collecte comporte de nombreux risques.

Au titre de l’année 2021, la Commission tunisienne des analyses financières (CTAF), a traité 1538 dossiers en rapport avec les déclarations et les informations de soupçon, contre 1086 en 2020 et 645 dossiers en 2019, a fait savoir la commission dans son rapport d’activité pour l’exercice 2021.

Parmi les 1538 dossiers traités, 630 dossiers se rapportent aux déclarations de soupçon et 908 aux informations de soupçon.

En 2021, la CTAF a produit 127 rapports d’investigation parallèles portant sur 296 personnes physiques et 67 personnes morales détenteurs de 908 comptes bancaires, dont 87% sont libellés en dinar et 13% en devises.

Pour le nombre de dossiers disséminés, il a connu, en 2021, une augmentation passant de 697 en 2020 à 1209 en 2021.

Parmi les 1209 dossiers transmis en 2021, 85% portaient sur le blanchiment d’argent et les crimes sous-jacents qui y sont associés contre 64% en 2020 et 15% sur le financement du terrorisme contre 36% en 2020.

Commentaires: