L’Algérie nationalise le secteur des télécoms

Alger est en train de parachever la nationalisation de Djezzy, deuxième opérateur de téléphonie mobile en Algérie en achetant les parts du groupe néerlandais de télécommunications Veon contre un chèque de 682 millions de dollars.

L’Etat redevient ainsi le seul maître à bord dans le capital des deux opérateurs, Djezzy et Mobilis, filiale d’Algérie Telecom.

Ceci dit, la nationalisation de Djezzy pourrait être une menace pour la concurrence sur le marché des télécoms algérien.

Selon le dernier « Observatoire du marché de la téléphonie mobile » de l’Autorité de régulation de la poste et communication électronique (ARCPE), Djezzy détenait 31,04% de parts de marché en décembre 2021, contre 42,18% pour Mobilis et 26,78% pour Ooredoo.

Commentaires: