Tunisie : Environ 200 médicaments introuvables dans les pharmacies

La crise des médicaments reprend de plus belle en Tunisie. Dans les pharmacies, certains médicaments pourtant indispensables sont introuvables depuis plusieurs semaines.

Le trésorier du syndicat tunisien des pharmaciens privés, Zied Karray, a annoncé ce mardi 9 août, que 200 médicaments sont actuellement introuvables dans les officines.

Dans une déclaration à Assabah, il explique que cette pénurie est due à la situation d’endettement de la pharmacie centrale. « En surendettement, la pharmacie centrale n’est plus capable d’importer les médicaments auprès des laboratoires internationaux ».

Depuis mars dernier, Nadhem Chakri, président de l’association des pharmaciens, révélait que plusieurs médicaments sont en rupture de stock en Tunisie ou sont difficiles à obtenir dans les pharmacies privées.

Il expliquait notamment que 721 médicaments pour différents types de maladies sont en rupture de stock ou sont difficiles à obtenir dans les pharmacies.

Quelques jours après, Béchir Yarmani, PDG de la pharmacie centrale, a tenu à s’exprimer sur ce sujet et à faire taire la rumeur selon laquelle les stocks de la Pharmacie centrale en médicaments sont à sec.

Il a infirmé ces rumeurs, soulignant que tout a été fait pour parer aux manques et que seulement 7% des médicaments sont en rupture de stock, ajoutant que la Pharmacie centrale dispose un stock en médicaments couvrant trois mois.

Commentaires: