Sidi Bouzid : Un ingénieur en garde à vue, un maire convoqué et un entrepreneur recherché

Les dossiers de corruption de plus en plus nombreux…

Le ministère public près la Cour de première instance de Sidi Bouzid a ordonné, selon le premier adjoint auprès du procureur de la République de la Cour de première instance de Sidi Bouzid et son porte-parole, Jabeur Ghnimi, la mise en garde à vue d’un ingénieur contrôleur de travaux.

Le ministère public a aussi ordonné la convocation d’un président de municipalité de l’une des communes relevant du gouvernorat de Sidi Bouzid.

Il a de même émis un mandat de recherche à l’encontre d’un entrepreneur qui se trouve en état de fuite. Celui-ci n’a pas daigné se présenter devant les enquêteurs.

Ceci intervient à la suite d’une plainte déposée auprès du ministère public sur des soupçons de corruption et de détournement de biens publics concernant la réhabilitation d’un sentier agricole de l’une des communes du gouvernorat, et qu’il a transmise à la brigade judiciaire d’investigations pour enquête.

Le porte-parole a indiqué qu’un expert judiciaire et une ingénieure civile spécialisée ont été chargés d’élaborer un rapport à ce sujet et de procéder aux saisies qui s’imposent, aux déclarations y afférents et aux confrontations nécessaires.

Le procès-verbal de cette affaire sera par la suite transmis au ministère public afin de décider des mesures à prendre à l’encontre de ces personnes.

Commentaires: