Santé : Un contaminé sur huit du Covid garde au moins un symptôme durable

Le Covid-19 ne nous quittera plus…

Selon une étude de grande ampleur au sujet des conséquences du Covid-19 sur la santé des gens à long terme, publiée aujourd’hui vendredi 5 août 2022 dans une revue scientifique médicale hebdomadaire britannique, le « Lancet », une sur huit parmi les personnes atteintes de Covid-19, garde, à long terme, l’un des symptômes caractéristiques du virus.

Ces symptômes comprennent « une agueusie ou une anosmie (perte du goût ou de l’odorat), des bouffées de chaleur ou de froid, des douleurs abdominales, des difficultés et des douleurs respiratoires ou musculaires, , des picotements, une gêne dans la gorge, une lourdeur des bras ou des jambes, ainsi qu’une fatigue générale », énumère cette étude

Trois à cinq mois après l’infection, on peut attribuer chez 12,7% des patients, ces symptômes à la Covid-19, selon les auteurs.

Cette étude, réalisée aux Pays-Bas, est, par son ampleur et sa méthodologie, un outil important pour mieux comprendre le risque de « Covid long », c’est-à-dire la persistance de symptômes après une infection au coronavirus.

Commentaires: