Mandat de dépôt contre Ridha Charfeddine ? L’intéressé dément !

L’ancien député et PDG d’une unité d’industrie médicale, Ridha Charfeddine, a démenti, ce vendredi 5 août 2022, sur sa page Facebook, les rumeurs qui circulent sur son compte concernant l’émission d’un mandat de dépôt le visant.

Ridha Charfeddine a tenu à démentir ces allégations de mandat de dépôt dans l’affaire de l’anesthésique périmé, ou dans celle des stents non conformes ou, encore dans celle des bébés décédés à la maternité Wassila Bourguiba de la Rabta.

Il a ajouté que la société UNIMED qu’il dirige n’est pas spécialisée ni dans la fabrication ni dans l’importation de ce genre de matériel médical. « Ce matériel a été importé dans le cadre d’un marché public qui n’a rien à voir avec UNIMED », a-t-il précisé.

« Depuis 2016, je dément et apporte des clarifications concernant les campagnes de diffamation dont je fais l’objet (…). Je ne suis pas concerné par ces affaires, ni directement ni indirectement (…) précise Ridha Charfeddine.

Commentaires: