Tunisie : Vers une nouvelle hausse des prix des carburants

La ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie Neila Gongi, a expliqué que les besoins de subvention ont quasiment triplé, et que la Tunisie, comme beaucoup de pays dans le monde, connaît un déficit structurel de sa balance énergétique. Il est, de ce fait, nécessaire de poursuivre le programme d’ajustement des prix de l’énergie. La révision des prix des carburants, sera même annoncée bientôt.

La ministre a rappelé que les hypothèses de prix du pétrole sur lesquelles la loi de finances 2022 a été construit étaient de 75 dollars le baril, mais que le prix moyen est aujourd’hui de 108 dollars. Ceci a entraîné une augmentation des besoins de financement de 5200 millions de dollars à 10000 millions de dollars.

Par ailleurs, la ministre a noté que toute une approche et un programme jusqu’à l’horizon 2026 ont été mis en place par le gouvernement à cet effet, et que suite à la guerre en Ukraine, la priorité, quant à la compensation, a été donnée à l’importation de céréales et en particulier à l’importation de blé.

Commentaires: