Tunisie : Les entrées touristiques encore très loin des chiffres de 2019

Le tourisme, un vecteur de croissance économique

Dans une intervention sur Mosaïque Fm, ce lundi 1er août 2022, le ministre du Tourisme, Moez Belhassine, a évoqué plusieurs sujets relatifs à la présente saison touristique et aux horizons futurs de notre tourisme.

Evoquant le retour de nos frères algériens après la réouverture des frontières, le ministre a précisé tout d’abord qu’un programme est en cours de préparation pour le développement des échanges touristiques entre la Tunisie et l’Algérie.

Et qu’au cours de la visite qu’effectue le ministre algérien du Tourisme, une commission mixte se réunira afin d’étudier la situation du secteur et son développement entre les deux pays.

Cette coopération touchera le tourisme de santé, l’artisanat, en plus de la formation de cadres algériens dans le tourisme au sein des institutions et écoles de formations de tourisme tunisiennes, la Tunisie ayant une large expérience dans ce domaine et disposant d’une importante infrastructure dans ce secteur.

M. Moez Belhassine a exprimé son souhait de voir le nombre de touristes algériens augmenter durant ce mois d’août, particulièrement à la suite de la décision de supprimer le test Covid pour les Algériens au départ de la Tunisie.

Il est à signaler que le nombre d’Algériens entrés au pays depuis l’ouverture des frontières le 15 juillet dernier a atteint les 60 mille, entre les postes frontières de Melloula et Hazoua.

Sachant que durant l’année 2019, pas moins de trois millions d’Algériens ont visité la Tunisie, alors que les Tunisiens s’étant rendus en Algérie durant la même année étaient au nombre d’un million et demi de personnes.

Abordant le sujet de la situation actuelle du tourisme et de son développement futur, le ministre du Tourisme a ajouté que malgré l’évolution des chiffres pour cette année, ils restent loin de ceux enregistrés en 2019, les pertes du secteur dues à la pandémie s’étant élevées à 9 milliards de dinars.

Au 20 juillet 2022, le nombre de touristes arrivés en Tunisie a connu une augmentation de 113% par rapport à la même période de l’année dernière, mais ce nombre est inférieur de 42% par rapport à la même période en 2019, détaille le ministre. Ce nombre chutant de 9,5 millions en 2019 à 2 millions en 2020.

Et pour bien se positionner sur le marché touristique mondial, le ministre a insisté sur la nécessité d’être « agressif » à ce niveau et d’aller chercher de nouveaux marchés, tels que celui du Brésil, de la Chine ou ceux de l’Asie en général, en ayant les « mêmes armes » afin de pouvoir concurrencer les autres pays.

Et que, d’autre part, notre tourisme ne peut évoluer qu’avec une évolution en parallèle du transport aérien, en développant les liaisons aériennes, alors qu’avec la reprise que connaît notre transporteur national, Tunisair, cela contribuera aussi à la relance du tourisme chez nous.

Tout en tenant compte de l’Open Sky qui favorisera cette relance, mais auquel il faudra s’y préparer, particulièrement au niveau de la transformation numérique…

Commentaires: