Salah Mejri écope de deux mois de prison avec sursis

Salah Mejri s’en sort avec peu de dégâts…

La Chambre criminelle du Tribunal de première instance de Jendouba a condamné le joueur international de basketball, Salah Mejri à deux mois de prison avec sursis pour outrage à un agent public.

Notons que Salah Mejri a été libéré, hier mercredi 27 juillet 2022, après avoir été arrêté par les forces de l’ordre à Jendouba, ayant été remarqué en train de conduire à très vive allure et refusant d’obtempérer après un contrôle routier.

Arrêté par une patrouille, Mejri est entré dans un état hystérique et a porté atteinte aux forces de l’ordre.

Commentaires: