Ennahdha : « La Constitution de 2014 est toujours en vigueur »

Rached Ghannouchi

Dans un nouveau communiqué publié sur sa page Facebook, le parti Ennahdha a dit rejeter la nouvelle Constitution de Kais Saied suite à ce qu’il appelle l’échec du référendum.

Le parti indique que le président de la République a perdu toute légitimité après les résultats de ce référendum, appelant à défendre la voie démocratique.

Le communiqué signé Rached Ghannouchi accuse Kais Saied de vouloir s’emparer de prérogatives pharaoniques, mettant en garde contre un nouveau passage en force de la part du locataire de Carthage.

« L’issue des résultats de ce référendum contrefait, prouve que la Constitution de Kais Saied et tombée, celle de 2014 est, elle, toujours en vigueur », a-t-on communiqué.

Le parti de Montplaisir appelle dans ce sens les Tunisiens à s’opposer au projet du président de la République, promettant de continuer ce qu’il appelle la lutte pour préserver la démocratie tunisienne.

Rappelons que le Front de salut national a tenu à souligner, dans un communiqué, que 75% des électeurs n’ont pas voté lors de ce référendum et « ont refusé d’approuver une constitution despotique ».

Il a estimé que les résultats rendus publics par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) sont irréalistes.

« Les résultats annoncés par l’ISIE étaient loin de ceux constatés par les observateurs locaux et étrangers, ce qui renforce les doutes sur l’impartialité et l’indépendance de l’ISIE et la crédibilité des chiffres annoncés ».

Commentaires: