Tunisie : Les anti-référendum accusent Kais Saied de falsification

Les anti-référendum haussent le ton à l’occasion d’une conférence de presse tenue, ce mercredi 27 juillet 2022, au lendemain de la proclamation des résultats préliminaires du référendum.

Lors de cette conférence de presse, tous les partis appartenant au « collectif » de la « Campagne nationale contre le référendum », ont exprimé leur rejet de ces résultats, accusant le président Kais Saied de falsification avec la complicité de l’ISIE.

Le Courant démocrate, le Parti républicain, le Parti des travailleurs et Ettakatol, ont indiqué, lors de cette conférence de presse qu’ils étaient déterminés à combattre le projet du Chef de l’Etat jusqu’à sa chute.

Le secrétaire général du Courant démocrate, Ghazi Chaouachi, a estimé que « Kais Saied est parvenue à ses fins malgré la participation d’uniquement 5% du corps électoral, accusant l’ISIE de complicité dans cette démarche.

Issam Chebbi, secrétaire général du Parti républicain, considère, quant à lui, que « Kais Saïed n’a pas respecté le silence électoral et qu’il a commis un crime électoral ».

« Kais Saïed s’est emparé de tous les pouvoirs et il s’est permis d’avoir un pouvoir spirituel à travers l’article 5 du projet de la Constitution et qui donne sa propre interprétation des objectifs de l’Islam et la Charia », a, pour sa part, indiqué Hamma Hammami, secrétaire général du Parti des travailleurs.

Commentaires: