Ghannouchi craint une nouvelle loi électorale excluant Ennahdha

Le parti Ennahdha poursuit son opposition au projet présidentiel et notamment au référendum organisé lundi dernier.

Dans une déclaration accordée à la chaine Al-Jazeera, Rached Ghannouchi président du parti Ennahdha a mis en garde contre une nouvelle loi électorale excluant son parti. « La nouvelle décision de Saied ne sera autre que de promulguer une nouvelle loi électorale qui exclut Ennahdh », a-t-il précisé.

Pour Rached Ghannouchi, le référendum est illégitime dans la mesure où les trois quarts des Tunisiens l’ont boycotté.

Le président de la République a annoncé que la prochaine décision sera d’adopter une nouvelle loi électorale qui répond aux aspirations du peuple.

Pour lui, la nouvelle loi électorale doit impérativement donner lieu à  » de véritables élections ».

Le président de la République, Kais Saied, s’est rendu, dans la soirée du lundi 25 juillet 2022, à l’avenue Habib Bourguiba, à l’issue de l’annonce des résultats préliminaires du référendum.

En ce qui concerne les partis politiques, le chef de l’État a estimé que « le rôle de ces derniers est de plus en plus limité, même en Europe. « Les partis politiques existent en vertu de la Constitution, je ne vais pas les dissoudre », a-t-il lancé.

Commentaires: