L’auteur et journaliste Tunisien Noureddine Hamdi en « guest star » de la Télévision Omanaise

« Nul n’est prophète en son pays… »

Noureddine Hamdi, un auteur tunisien qui a conquis Oman

Mercredi 20 juillet 2022, 18 heures, chaine publique « Oman TV », émission « D’Oman’’ (من عمان), l’émission phare de la chaine, en prime-time et suivie par le tout-Oman…

L’émission passe aussi en direct sur la radio nationale, c’est dire la valeur intrinsèque de ce programme qui traite de tous les thèmes culturels, sociaux, économiques et autres de ce si attachant Sultanat.

Généralement les invités, toujours de premier ordre sont omanais… Mais ce mercredi 20 juillet, l’émission accueillait en « guest star » un Omanais d’adoption, notre ex-collègue de Tunis-Hebdo, Noureddine Hamdi, qui avait choisi, il y a seize ans d’aller voguer dans les eaux claires du Detroit d’Ormuz et de la mer d’Oman…

Depuis, il s’y sent comme un poisson dans l’eau, si bien que même la plupart de ses écrits sont consacrés à ce magnifique Sultanat, que de nombreuses personnes ont découvert grâce à son livre « Si Oman m’était conté« …

Et c’est pour parler de ce livre et du projet qui prend forme autour de cette œuvre que la Télévision Omanaise lui a fait l’honneur de l’inviter et de le faire connaitre à tous les téléspectateurs Omanais et autres, fidèles de cette émission à l’audimat exceptionnel… Parmi les autres, des milliers de Tunisiens qui attendaient ce « direct » d’un compatriote sur la TV officielle Omanaise…

Un Tunisien sur une émission 100% Omanaise

Vingt et une heures, heure d’Oman, dix-huit heures en Tunisie, et après le générique d’usage, l’icône d’Oman TV, la charmante Bayan Al Balushi, annonce le programme de l’émission de la soirée et la présence d’un invité « particulier », Noureddine Hamdi… (« particulier », dans le sens qu’il est extrêmement rare de voir un non-Omanais invité en direct sur cette émission 100% Omanaise).

Quelques minutes plus tard, la présentatrice, Bayan Al Balushi introduit son invité : « Les inconditionnels et amoureux du Sultanat d’Oman se comptent par milliers, dont sans aucun doute, l’ex-journaliste Noureddine Hamdi. Lorsqu’il a élu domicile, ici, dans notre cher Sultanat, il y a seize ans, et en l’absence de médias francophones, il a décidé d’écrire ce livre pour parler de la magie qu’Oman exerce sur ses visiteurs et surtout d’exprimer tout l’amour qu’il porte à ce merveilleux pays… »

Très belle entrée en matière qui a permis à notre ex-collègue Noureddine Hamdi de se retrouver dans son élément et de parler de son livre…

Le « talk-show » a confirmé que les relations entre le Sultanat et la Tunisie ont été et seront toujours au beau fixe, et nul doute que d’autres auront à cœur de davantage renforcer les liens…

Ce qui est un livre, deviendra « projet »

L’animatrice-journaliste Bayan Al Balushi

Le débat entre l’animatrice-journaliste Bayan Al Balushi et le journaliste-auteur Noureddine Hamdi fut au-delà du prévisible… Quelques dix-neuf minutes de très haut niveau, au cours desquelles, ils parlèrent de ce livre et surtout de ce qui s’ensuivra, la traduction de l’œuvre en plusieurs langues, afin de faire connaitre le riche patrimoine Omanais au maximum de personnes dans différents pays…

Un véritable challenge, mais le succès sera sans nul doute au rendez-vous pour le plus grand bonheur du Grand Peuple Omanais qui mérite toute cette attention.

L’auteur confirma que la version arabe de son livre sera prête dans un mois, ou un mois et demi au plus, et par la suite, il sera traduit en d’autres langues, dont certainement l’anglais… Et d’autres… Lesquelles ? L’avenir nous le dira !!!

Noureddine Hamdi nous laissera sur notre faim, lorsque l’animatrice lui posa la question s’il envisageait une collection et poursuivre par un « Si la Tunisie m’était contée ». Tout sourire, il répondit qu’il hésitait entre écrire un deuxième tome de « Si Oman m’était conté » ou consacrer un livre à chaque pays arabe… Connaissant mon ancien collègue, Noureddine Hamdi, une plume qui adore les challenges, je miserai sur les « deux »…

« Voilà pourquoi j’aime Oman »

Il ne nous en fallait pas plus pour contacter Noureddine Hamdi, afin qu’il nous parle de son passage sur Oman TV qui semble l’avoir marqué, positivement bien sur… Il nous a déclaré :

« Etre invité dans cette émission sur la TV officielle Omanaise et en direct, était exceptionnel et plus qu’un immense honneur pour moi… Exprimer mon amour pour Oman à travers ce livre est le minimum que je puisse faire pour ce Grand Pays qui m’a accueilli et qui continue de le faire…

Les téléspectateurs ont certainement vu que j’avais été traité avec beaucoup d’égards et de respect, et je peux vous assurer que dans les coulisses, l’accueil a été grandiose et inoubliable…

Avant l’émission, tout le monde fut aux petits soins avec moi. Le réalisateur était venu lui-même me serrer la main et m’assurer que mon passage serait « top ».

L’animatrice Bayan Al Balushi n’avait cessé de m’encourager et qu’elle me laissait libre de mes réponses… A la fin de l’émission, les compliments fusaient de toutes parts… Voilà pourquoi j’aime Oman, les Omanais sont des gens extraordinaires et leur gentillesse est légendaire.

Quant à votre question si je compte « faire une collection » et poursuivre par un « Si la Tunisie m’était contée », je confirme ce que j’avais annoncé sur le plateau, probablement un deuxième tome de « Si Oman m’était conté », mais aussi, pourquoi pas, consacrer un livre à chaque pays arabe, si j’arrive à trouver suffisamment de matière, des contes, beaucoup de contes… Et faire qu’ainsi Oman devienne la capitale Arabe des Contes et légendes…

Je tiens à remercier la belle et talentueuse Bayan Al Balushi, le Directeur d’Oman TV, Mr Sultan Al Hatimi, le réalisateur de l’émission, Mr Abdullah Al Amri, le producteur de l’émission Khalid Mohammed Bawazir et toute l’équipe technique. Vous serez toujours dans mon cœur ».

Commentaires: