Référendum : Des journalistes et photographes empêchés d’accomplir leur travail

Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a reçu lundi matin de nombreuses plaintes de la part des journalistes et journalistes- photographes chargés de la couverture du référendum sur le projet de la nouvelle constitution proposé par le président de la république.

Selon un communiqué publié par le SNJT, des obstacles ont entravé le travail des journalistes liés notamment aux accréditations fournies par la direction centrale de l’ISIE sans coordination avec ses instances régionales dans les différents gouvernorats.

Des journalistes et photographes tunisiens et étrangers ont été empêchés d’accomplir leur travail dans certains bureaux de vote par les responsables des centres du vote, qui ont eu recours aux sécuritaires.

Par ailleurs, des responsables des instances régionales ont refusé de fournir aux journalistes des informations sur le déroulement du processus référendaire.

Le SNJT a souligné dans son communiqué, qu’il assure le suivi du travail des journalistes et photographes sur le terrain afin de détecter tous les dépassements à leur encontre précisant que des numéros ont été mis à leur disposition pour d’éventuelles réclamations.

Le syndicat a appelé les responsables des instances régionales à fournir aux journalistes les données nécessaires du déroulement du référendum conformément au principe de transparence et du respect du droit des citoyens à l’information.

Commentaires: