Ghazi Chaouachi ne reconnaîtrait pas la constitution même si le Oui l’emporte à 90%

Le dirigeant du Courant démocratique (Attayar), Ghazi Chaouachi a publié, sur sa page Facebook, un post dans lequel il affirme qu’il ne reconnaîtrait pas la constitution de Kaïs Saïed même si elle était approuvée par 90% des Tunisiens.

L’ex-député justifie sa décision par le fait que cette nouvelle constitution consacre l’autocratie, annule le régime démocratique et ramène la Tunisie aux ères de la tyrannie et l’autoritarisme, estime Ghazi Chaouachi.

Il est à rappeler que les partis du Courant démocratique, d’Ettakatol, d’Al Jomhouri, d’Al Qotb et du parti des Travailleurs ont déposé le 11 juillet dernier deux plaintes signées par les cinq secrétaires généraux des partis politiques précités.

La première contre la cheffe du gouvernement Najla Bouden et tous les membres de son gouvernement « pour participation au coup d’Etat contre la constitution, pour le changement de la forme des institutions de l’Etat et pour dilapidation des deniers publics », sur la base des articles 72, 96 du Code pénal. Quant à la seconde, elle a été déposée contre le président et les membres de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) pour les mêmes chefs d’inculpation.

Commentaires: