Rached Ghannouchi comparaît devant le Pôle antiterroriste, les Nahdhaouis manifestent

CP : Facebook Rached Ghannouchi

Convoqué par le juge d’instruction, le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a comparu, ce mardi 19 juillet, devant le Pôle antiterroriste en vue de son audition dans l’affaire de l’association « Namaa ».

Rached Ghannouchi, est accusé de « blanchiment d’argent » et de  » financement d’activités terroristes » dans cette affaire.

Plusieurs avocats du Collectif de défense de Rached Ghannouchi étaient présents sur les lieux dont Samir Dilou, Zayneb Brahmi et Samir Ben Amor.

Devant le Pôle judiciaire antiterroriste, des sympathisants d’Ennahdha se sont rassemblés pour manifester leur soutien à Rached Ghannouchi, scandant plusieurs slogans.

« Dégage Saïed », « A bas le putsch », « Le pouvoir est au peuple », les manifestants sur place ont exprimé leur « colère », en attendant l’arrivée de leur chef, et parmi lesquels se trouvait la première vice-présidente de l’Assemblée des Représentants du Peuple dissoute, Samira Chaouachi.

Après avoir fait partie de nombreuses formations dont l’UPL de Slim Riahi (Union Patriotique Libre), « Qalb Tounès », de Nabil Karoui, et plus tôt au sein du PUP (Parti de l’Unité Populaire), entre 2004 et 2011, Samira Chaouachi se trouve aujourd’hui aux côtés des Nahdhaouis.

Tôt le matin, des renforts sécuritaires ont été déployés devant le Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme à Tunis et des barrières métalliques ont été placées au niveau des accès au siège du Pôle.

Plusieurs autres personnalités sont impliquées dans cette affaire dont l’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali qui, interpellé par la brigade antiterroriste d’El Gorjani le 23 juin sur ordre du parquet près le Pôle judiciaire antiterroriste, a été relâché après son audition.

Commentaires: