Arrestation d’individus pour tentative de sabotage de l’inscription des électeurs

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a déposé une plainte pénale auprès du ministère public, concernant les tentatives visant le changement des centres de vote dans lesquels sont inscrits des personnalités politiques connues et ce, à leur insu, a déclaré Farouk Bouasker, président de l’ISIE.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue lundi, au siège de l’ISIE, Bouasker a ajouté que des individus, impliqués dans des tentatives de saboter l’inscription des électeurs et le changement des centres de vote, ont été arrêtés après l’ouverture d’une information judiciaire.

L’objectif de ces tentatives est de perturber le processus du référendum du 25 juillet 2022, a-t-il souligné. Techniquement, ces tentatives « désespérées » ont été avortées, a-t-il assuré.

Dans un autre contexte, le président de l’ISIE a indiqué que les instances régionales ont relevé des violations électorales au cours de la campagne référendaire. Ces violations, selon Bouasker, concernent notamment l’utilisation du drapeau et de l’emblème de la République tunisienne dans des affiches. L’ISIE a également reçu des plaintes pour absence d’impartialité des administrations.

Commentaires: