Le PDL déposera plainte contre la campagne de Saïed pour « financement suspect »

Le comité du Parti Destourien libre (PDL) déposera, vendredi 15 juillet 2022, une plainte en référé auprès du tribunal de première instance « Tunisie 1 » aux fins « d’arrêter la campagne référendaire « pour repousser un danger imminent », selon les déclarations du membre de son bureau politique, Ali Bejaoui, lors de la conférence de presse tenue, ce mercredi, par le comité du PDL.

Le danger en question réside en la falsification de la volonté des électeurs en dissimulant la corruption financière et le financement étranger suspect au profit de la campagne pro-Saïed, selon Ali Bejaoui. Ce dernier a également critiqué le « silence » de l’instance électorale face au flot de violations et de soupçons de corruption financière de la campagne de soutien de Kais Saïed, citant en exemple le « Parti Essaada » dont le président est établi à l’étranger, et participe à la campagne sous couvert d’une association sportive et d’un média en violation de la loi des partis.

Le PDL compte ainsi soumettre au parquet tous les dossiers afférents aux infractions de corruption administrative et financière commises au cours des mois écoulés par la Présidence de la République, la Présidence du Gouvernement, le ministère des Finances et l’Instance électorale.

Commentaires: