Abdessalam : « Je n’ai que 1700 dinars sur mon compte, ils sont à vous ! »

Le gendre de Rached Ghannouchi Rafik Abdessalam a réagi à la décision de justice portant sur le gel des avois de quelques dirigeants d’Ennahdha dont son président.

Sur son compte Facebook, Abdessalam a répondu ironiquement, « qu’il n’avait que 1700 dinars sur son compte, et qu’ils sont tout à eux ».

Le gendre de Ghannouchi, basé en Grande-Bretagne, a affirmé que même Ben Ali n’avait pas opté pour de telles pratiques.

Conformément à une décision de justice, les comptes bancaires et les avoirs de plusieurs personnes accusées dans l’affaire relative à l’association caritative « Nama Tounes », ont été gelés.

La liste publiée par la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf) évoque notamment le président du Mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi, son fils Mouadh, sa fille Soumaya Ghannouchi et son gendre Rafik Abdessalem, l’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali, ses deux filles et son épouse, en plus d’autres personnes.

Commentaires: