Référendum : Marzouki met en garde contre la falsification des résultats

Marzouki

La polémique enfle toujours autour de la Constitution de Kais Saied. Si ce dernier va jusqu’au bout de son projet, les voix contre cette démarche sont devenues nombreuses.

Le dernier à se prononcer sur ce sujet, n’est autre que l’ancien président de la République Moncef Marzouki.

S’opposant clairement à la version parue au JORT, Marzouki a appelé les Tunisiens à voter contre cette nouvelle Constitution, mettant en garde contre toute falsification des résultats du référendum. « Les réulstats et le taux de participation sont connus d’avance », a-t-il insinué.

Qualifiant de « médiocre » ce projet de Constitution, il a appelé les Tunisiens et la classe politique à se préparer à « l’après Kais Saied ».

Dans une lettre adressée au peuple tunisien, publiée sur la page de la présidence, le président de la République Kais Saied a appelé les Tunisiens à voter pour la nouvelle Constitution.

Rejetant toute atteinte aux libertés et aux droits des Tunisiens, il a considéré que la Nouvelle Constitution ouvre la voie vers une nouvelle République et une nouvelle ère en Tunisie.

Pour le chef de l’Etat le projet de Constitution représente « l’âme de la Révolution », dans un souci de rectification.

Commentaires: