Tunisie : Mesures immédiates pour soutenir les villages SOS

Village SOS

Le nombre d’enfants pris en charge s’élève à 208 enfants répartis sur quatre villages à savoir Gammarth (Tunis), Mahras (Sfax), Akouda (Sousse) et Siliana.

Une séance de travail consacrée au partenariat stratégique avec l’Association tunisienne des villages d’enfants SOS s’est tenue, vendredi au siège du ministère de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées.

Lors de cette rencontre, la ministre de la Famille, de la Femme, de l’Enfance et des Personnes âgées, Amal Belhaj Moussa, a annoncé l’adoption d’une série de mesures immédiates au profit des enfants sans soutien familial. Ces mesures visent, également, à soutenir les interventions des villages SOS et à surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle dans la prise en charge des enfants sans soutien familial.

Elle a ajouté qu’il a été décidé de charger un cadre de l’enfance de la direction du village SOS Gammarth, de renforcer la coordination et la coopération avec les structures publiques et d’intensifier les visites d’inspection et de suivi dans les villages SOS afin de garantir aux pensionnaires les meilleures conditions d’hébergement et d’encadrement.

Le ministère a consacré aux villages SOS un appui financier global d’environ un million 360 mille dinars au titre de l’année 2022, dans le cadre du financement public des associations, selon le ministre de la Famille.

L’Association Tunisienne des Villages SOS compte 155 éducateurs et cadres administratifs. C’est une organisation non-gouvernementale à caractère humanitaire, qui prend en charge des enfants sans soutien familial ou en danger :orphelins, abandonnés, défavorisés, etc. Elle est membre de la fédération internationale des villages d’enfants SOS. Elle œuvre à créer un espace familial dans lequel ces enfants peuvent vivre dans la dignité et se développer en tant qu’individus à part entière.

Commentaires: