Noureddine Taboubi : « L’UGTT n’est pas un parti politique… »

En réaction aux déclarations de Ghazi Chaouachi, secrétaire général du Courant démocrate, qui a fait état de discussions avec l’UGTT pour des actions communes afin de faire échouer le référendum, Noureddine Taboubi, secrétaire général de la Centrale syndicale, a indiqué, ce lundi 20 juin 2022, que « l’Union générale tunisienne du travail n’est pas un parti politique et que ses structures prennent leurs décisions indépendamment des partis et du gouvernement ».

Il a ajouté que la Centrale syndicale annoncera bientôt sa position par rapport au référendum du 25 juillet.

Une mise au point de Taboubi intervenant en réponse à ces supputations qui sont sans fondement concret et qui traduisent la volonté de plus d’une partie, entre « Fronts », partis politiques ou rassemblements de quelques forces politiques, de faire « les yeux doux » à la Centrale syndicale afin d’avoir son appui dans leur projet anti-Saïed.

Appui qu’ils estiment « indispensable » étant donné le poids de cette organisation au niveau de sa large popularité et de son pouvoir à mobiliser la grande masse de ses adhérents.

Commentaires: