Tunisie : la grève des magistrats prolongées d’une semaine, certains cas exemptés !

La grève des magistrats entamée le 6 juin a été prolongée d’une semaine dans tous les tribunaux à partir de ce lundi 13 juin 2022 en signe de protestation contre le décret présidentiel n°516 de 2022 qui a révoqué 57 juges.

Dans ce contexte, la coordination des structures syndicales judiciaires a annoncé, dans un communiqué publié hier, que l’activité des magistrats, durant la deuxième semaine de la grève se limitera aux demandes de mise en liberté, aux affaires de terrorisme hautement importantes et aux délibérations urgentes.

La coordination a considéré que le décret présidentiel n°516 n’a pas garanti les droits de la défense et a privé les magistrats du droit de recours, ce qui annihile l’indépendance du pouvoir judiciaire et menace les droits et libertés.

Ladite coordination est composée de l’Association des Magistrats Tunisiens, du Syndicat des Magistrats Tunisiens, de l’Union des Magistrats du Tribunal Administratif, de l’Union des Magistrats de la Cour des Comptes, de l’Association des Femmes Magistrates, et de l’Association des jeunes magistrats.

Commentaires: