« Kumulus » : Transformer l’air en eau potable, c’est désormais possible en Tunisie

Selon ses créateurs, l’innovation pourrait permettre de fabriquer 20 à 30 litres d’eau potable par jour, et ce sans branchement électrique ni aucune source d’eau environnante.

De jeunes ingénieurs tunisiens sont parvenus à fabriquer une machine, le Kumulus, qui capture l’humidité de l’air ambiant et la transforme en eau potable.

« Le concept, qui existe un peu partout dans le monde, consiste à répliquer la rosée du matin. Donc comment est-ce que cela se passe. Là on voit que l’air entre ici et passe dans un premier filtre qui le nettoie de ses polluants.

Après le flux pénètre dans la machine qui condense l’humidité contenue dans l’air », décrypte Iheb Triki, un entrepreneur qui a co-créé le Kumulus, se basant seulement sur l’énergie solaire.

Selon le Parisien qui a fait un reportage sur cette invention tunisienne, la première machine, Kumulus-1 vient d’être installée dans une école primaire de la ville rurale d’El Bayadha, proche de la frontière algérienne, à l’ouest de la Tunisie, mais elle attend l’homologation des autorités tunisiennes.

Cette machine servira, selon ses concepteurs à faire face au manque d’accès à l’eau notamment dans les zones intérieures du pays.

Commentaires: