Tunisie : Adel Daâdaâ, dirigeant à Ennahdha, interdit de voyage

Le leader au sein du parti Ennahdha Adel Daâdaâ a été interdit de voyage ce mardi 7 juin 2022, sur ordre de la justice.

Selon Mosaïque FM, c’est le pole de lutte contre le terrorisme qui a émis cette décision.
L’ancien président du Club Sportif d’Hammam Lif serait lié à une affaire de financement de parties à caractère terroriste à travers des associations.

Le président du parti Ennahdha a été officiellement accusé dans le cadre de cette affaire. Rappelons que le chef du parti Ennahdha a été interdit de voyage ce vendredi 27 mai dans le cadre de cette affaire.

C’est en janvier dernier que la ministre de la Justice, Leila Jaffel a donné son feu vert pour l’ouverture d’une enquête sur « l’appareil secret d’Ennahdha ».

Cette décision faisait suite à une plainte déposée auprès de la ministre de la Justice, en sa qualité de cheffe du ministère public, par un membre du comité de défense des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, contre plusieurs personnes, pour des crimes liés à la sécurité de l’Etat.

Il s’agissait d’une nouvelle étape dans cette affaire ! Rappelons que le 23 septembre 2019, le Procureur de la République près le pôle judiciaire avait dévoilé les étapes de l’instruction concernant les procédures de trois plaintes relatives à « l’appareil secret » du mouvement Ennahdha et les différentes étapes de l’instruction de l’affaire.

Commentaires: