Produits subventionnés : Ajustement progressif des prix réels dès 2023

Les grandes lignes du programme national des réformes ont été dévoilées dans le cadre d’un document rendu public, suite à une réunion gouvernementale tenue, le 3 juin 2022, sous la présidence de la Cheffe du gouvernement Najla Bouden.

Lors d’une conférence conjointe des ministres du gouvernement, ces mesures ont été confirmées par les ministres du Commerce et de l’Industrie.

Le gouvernement prévoit, à cet effet de mettre en place un nouveau système pour orienter la subvention vers ceux qui en ont besoin et d’adopter une démarche progressive pour réguler les prix sur une période de 4 ans, à partir de 2023, tout en décidant une révision progressive, des prix de la bouteille de gaz GPL destinée à a consommation à partir de l’année 2023.

La ministre de l’Industrie Neila Konji a annoncé que le gouvernement s’oriente vers le passage progressif aux tarifs réels des hydrocarbures, avec la préservation du rôle de la Société tunisienne des industries de raffinage dans l’approvisionnement, l’augmentation des capacités de stockage et dans la sensibilisation à la consommation.

Le document stipule, en outre, l’ajustement progressif des prix de l’électricité et du gaz tout en prenant en considération la situation des catégories vulnérables.

De son côté, Fadhila Rebhi, ministre du Commerce, a indiqué, dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, que le gouvernement ne renoncera pas au système des subventions.

Elle a ajouté, en revanche, que le gouvernement appliquera, à partir de la fin de cette année, un nouveau programme de compensation plus ciblé qui permettra de faire face à la contrebande et à la surconsommation des produits subventionnés.

Il est à noter que le gouvernement avait officialisé, le 3 juin, un programme de réformes qui prévoit un changement du système de compensation et un passage progressif aux tarifs réels des produits de base, sur quatre ans, à compter de 2023.

Commentaires: