Dialogue national : Mongi Rahoui présent malgré le boycott de son parti

CP : BN

Le dialogue national organisé par la présidence de la République a démarré ce samedi 4 juin 2022, à Dar Dhiafa à Carthage. Alors que certains partis politiques ont boycotté ce rendez-vous, les premiers débats porteront sur la situation économique et sociale.

Rappelons que seuls les partis pro-25 juillet, plus de 40 personnalités, et les organisations nationales telles que l’UGTT, l’UTICA et l’UTAP ont été invités à cette réunion.

L’UGTT a refusé de participer au dialogue national, l’UTICA et à l’UTAP ont, par contre, confirmé leur participation pour exposer leurs visions dans le dossier économique.

Parmi les personnalités politiques présentes, le dirigeant au Parti des Patriotes démocrates unifié, Mongi Rahoui qui a fait acte de présence malgré la décision de boycott prise par son parti.

Le président du parti de la Coalition nationale Sarhane Nasri et l’ancienne députée Fatma Mseddi ont également répondu présents tout comme le président de la LTDH, Jamel Msallem, le secrétaire général du Courant populaire Zouhair Hamdi, ou l’expert financier, Ahmed Karam.

Le collectif Soumoud, connu pour ses positions soutenant le processus du 25 juillet a annoncé, hier, avoir décidé de se retirer du dialogue national, expliquant sa décision par l’absence des conditions de succès de cet évènement, dont notamment la publication des travaux des réunions.

Le parti Al Massar a publié un communiqué pour annoncer son refus de participer aux travaux de cette commission consultative dans sa forme actuelle. Afek Tounes avait également annoncé sa décision de ne pas participer à cette réunion.

Commentaires: