Tunisie : Les Etats-Unis préoccupés après la révocation de 57 magistrats

La révocation de 57 magistrats par décret présidentiel a provoqué plusieurs réactions. A l’étranger, cette décision prise par Kais Saied a fait réagir le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price.

Ce dernier a exprimé, ce jeudi 2 juin 2022, la préoccupation des Etats-Unis quant à la décision de Kais Saied de révoquer 57 juges.

Il a estimé que les décrets promulgués par le président de la République, révoquant 57 magistrats et amendant les dispositions régissant le conseil supérieur provisoire de la magistrature, entravent le fonctionnement des institutions démocratique indépendantes.

Ned Price a tenu à rappeler que la diplomatie américaine a, à maintes reprises, appelé les responsables tunisiens à préserver les équilibres du système démocratique et à entreprendre des réformes avec l’apport de la société civile et des différentes tendances politiques.

Cette réaction fait suite à la décision prise par le Chef de l’Etat en vertu d’un Décret Présidentiel n° 2022-516 du 1er juin 2022, relatif à la révocation de magistrats et en application de l’article 20 du décret-loi n° 2022-11 du 12 février 2022, relatif à la création du Conseil supérieur provisoire de la magistrature, tel que modifié par le décret-loi n° 2022- 35 du 1er juin 2022.

Commentaires: