Importants dispositifs sécuritaires autour des tribunaux de Tunis

Illustration

D’imposants dispositifs sécuritaires ont été installés devant les tribunaux de Tunis, au matin de ce jeudi 2 juin 2022.

C’est le Tribunal de première instance, la Cour de cassation et la Cour d’appel qui ont connu une grande présence sécuritaire.

Selon Jawhara FM, qui cite des sources judiciaires, ces dispositifs seraient en lien avec la dernière décision du président de la République portant révocation de 57 juges liés à des affaires de corruption.

57 magistrats, femmes et hommes, ont été révoqués dans la nuit du 1er juin. Une décision qui intervient suite au décret Présidentiel n° 2022-516 du 1er juin 2022, relatif à la révocation de magistrats, paru dans l’édition de la nuit du Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT), N°63 en date du 1er juin 2022, et en application de l’article 20 du décret-loi n° 2022-11 du 12 février 2022, relatif à la création du Conseil supérieur provisoire de la magistrature, tel que modifié par le décret-loi n° 2022- 35 du 1er juin 2022.

Rappelons que c’est à la suite du Conseil des ministres, tenu hier et présidé par le Président de la République, KaIs Saïed, au Palais de Carthage, que ce décret a été promulgué.

Commentaires: