Affaire Brahmi : Le Comité de défense évoque les entraves du ministre de l’Intérieur

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin du mercredi 1er juin 2022, Kouthaïer Bouallègue, membre du Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, a déclaré que le traitement du dossier de l’assassinat de Brahmi connaît de multiples entraves, et ce, pour plusieurs raisons.

Parmi les entraves retenues par le Comité de défense des deux martyrs, figure, selon Kouthaïer Bouallègue, le refus du ministère de l’Intérieur de mettre en œuvre les 17 actes préparatoires.

Il a, dans ce contexte, estimé que le retard dans le traitement de ce dossier incombe directement au ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, soulignant que le Comité de défense compte saisir la justice afin de déterminer la responsabilité du ministre à ce sujet.

Rappelons que la Chambre criminelle spécialisée dans les affaires terroristes au Tribunal de première instance de Tunis a décidé, hier, de reporter, de nouveau, l’examen de l’affaire du martyr Mohamed Brahmi au 4 octobre prochain.

Il s’agit d’un énième report sachant que l’examen de cette affaire était prévue ce mardi 31 mai 2022.

Depuis l’assassinat de Mohamed Brahmi, lâchement abattu devant son domicile à l’Ariana, le 25 juillet 2013, l’affaire a toujours été reportée et ce, à de nombreuses reprises.

Commentaires: