FMI : Fitch Ratings juge indispensable un rapprochement entre le gouvernement et l’UGTT

Fitch Ratings

L’agence de notation Fitch Ratings a émis un nouveau rapport sur la situation en Tunisie, dans lequel elle épingle les tensions politiques.

Grosso mode, elle estime indispensable un accord entre le gouvernement et « l’influente UGTT » pour parvenir à une nouvelle ligne de crédit assurée par le Fonds monétaire international (FMI).

« Cela accroît les risques pour notre scénario de base, qui prévoit l’entrée de la Tunisie dans un programme du FMI à la fin du troisième trimestre de 2022 », craint l’agence en question.

Fitch Ratings continue de mettre en garde contre la détérioration de la situation politique et économique en Tunisie, jugeant indispensable un nouvel accord avec le FMI pour combler le déficit budgétaire et pour éviter un défaut de paiement.

Selon cette agence, le refus de l’UGTT de participer au dialogue national proposé par le président de la République pour soutenir les réformes politiques, et qu’elle organiserait une grève du secteur public, a mis en évidence les différences de vision sur le processus de réforme, a-t-on également expliqué.

Commentaires: